Lilith, grande méchante dans Diablo IV
@Activision Blizzard

De son histoire infernale à ses changements par rapport au troisième opus, découvrez tout ce qu’il faut savoir sur le très attendu Diablo IV.

Plus de 10 ans après la sortie du troisième opus, l’attente est enfin terminée pour les joueurs de Diablo. Annoncé pour la première fois lors de la BlizzCon 2019, le quatrième opus de la saga a rouvert les portes de l’Enfer le 6 juin 2023. La licence, toujours considérée à l’heure actuelle comme l’une des plus emblématiques du genre Hack’n Slash, continue ainsi son épopée. 

Cependant, le jeu a une mission importante : convaincre les joueurs de délaisser Diablo III et même Diablo II Resurrected, le remake du jeu culte. Si la tache ne semble pas aisée, Blizzard a fait le choix d’allier des éléments familiers à quelques nouveautés qui ouvrent la voie à un toute nouvelle manière d’apprécier la saga. 

Alors préparez l’eau bénite, votre meilleur équipement et de quoi éliminer des hordes de démons car Diablo IV compte bien vous en faire baver !

Une histoire dans la continuité de Diablo III mais avec une nouvelle menace

Prenant place après les évènements de Diablo III, le quatrième jeu de la licence est l’occasion pour les joueurs de découvrir une nouvelle facette des Enfers. Pour cela, l’ambiance sombre des premiers jeux fait son grand retour portée par une histoire dont Diablo… n’est pas le méchant ?!

Le pouvoir de Lilith et d’Inaris

En effet, l’une des grandes menaces qui plane désormais sur Sanctuaire est la terrifiante Lilith. Introduite dans Diablo II, la fille de Mephisto (l’un des trois Démons primordiaux) était bannie de Sanctuaire et envoyée dans le Néant par l’ange Inarius. Cependant, un rituel a été lancé pour ramener Lilith au cœur de Sanctuaire. 

Déterminée à continuer ce qu’elle avait commencé plusieurs siècles plus tôt, Lilith va donc représenter une menace, prenant le contrôle des Humains et des Nephalems. Et ce sera à vous de l’arrêter !

Quels sont les points communs et les différences qui existent entre Diablo IV et son prédécesseur ? 

Une amélioration visuelle tout en conservant les caractéristiques graphiques 

En matière de gameplay, Diablo IV conserve la même recette que les jeux précédents. Les joueurs évoluent dans des donjons appelées failles ou dans le monde de Sanctuaire. Ils peuvent éliminer des hordes de monstres via un système d’attaques et de compétences spécifiques et interagir avec les résidents des grandes villes pour vendre ou améliorer leur équipement. 

Vue de l'univers de Diablo IV
@Activision Blizzard

Visuellement, cela se traduit par une aventure en 3D isométrique, dans la veine de Diablo II et Diablo III. Cependant, ce quatrième opus bénéficie d’un upgrade graphique adapté aux consoles de dernière génération dont la Playstation 5 et les Xbox Series X et S.

L’univers de Sanctuaire a été très soigné et regorge de détails que les joueurs peuvent contempler entre deux combats. Le tout est servi dans un vaste monde ouvert que les héros vont prendre plaisir à explorer. Et ce souci du détail se retrouve également dans les cinématiques qui émerveillent autant qu’elles effraient de par l’histoire du jeu. 

L'interface de jeu dans Diablo IV
@Activision Blizzard

Des classes retravaillées dans Diablo IV

L’un des attraits de Diablo est la possibilité d’incarner un personnage différent en fonction de vos envies.

Pour cela, les joueurs ont eu le choix parmi 7 classes différentes dans Diablo III : barbare, croisé, moine, féticheur, chasseur de démons, nécromancien et sorcier. Toutes ces classes pouvaient être déclinées en version masculine ou féminine et offraient une grande variété de builds personnalisables. 

Artwork des 5 classes jouables dans Diablo IV
@Activision Blizzard

Dans Diablo IV, le choix est limité à 5 classes. D’ailleurs, le jeu s’est permis de puiser dans plusieurs de ses prédécesseurs pour concevoir les nouveaux héros de Sanctuaire. Ainsi, les joueurs ont le choix entre barbare, sorcier, nécromancien mais aussi voleur et druide

Une personnalisation qui a du sens

La gestion de votre personnage dans Diablo IV
@Activision Blizzard

Mais l’un des gros points positifs du jeu concerne la personnalisation physique du personnage. Vous pourrez modifier de nombreux éléments de son visage, et cela est important. En effet, votre personnage apparaitra de face dans les cinématiques, ce qui renforce l’immersion. 

Le système de saison et de Parangon repris

Parmi les nouveautés de Diablo III qui avaient conquis les joueurs adeptes du haut-niveau, les saisons et le système de Parangon ont souvent été cités. 

Le premier permettait de participer pendant plusieurs semaines à une “compétition” en créant un héros uniquement dédié à cette période. Il ne pouvait obtenir que de l’équipement dédié à la saison en cours et disparaissait une fois l’évènement terminé. Un système de classement permettait aussi de connaitre le niveau des joueurs en fonction de leur classe ou au niveau européen. 

Le système de Parangon dans Diablo IV
@Activision Blizzard

Quant au Parangon, il est débloqué pour tous les joueurs ayant atteint le niveau 70, c’est à dire le niveau maximal sur le jeu. Le système prend la place du système d’expérience et permet au joueur de gagner en puissance via des points obtenus par niveau de parangon. Et ce système est infini, ouvrant la voie aux Tourments les plus élevés. 

Pour le plus grand plaisir des joueurs, les deux mécaniques sont de retour dans Diablo IV. Cependant, les saisons sont plus longues et le système de Parangon a été retravaillé. 

Battle Pass ou Battle passe pas ? 

Dans la foulée d’autres jeux et licences, Diablo IV a décidé de céder à l’appel des Battle Pass. Ces derniers seront proposés en même temps que les saisons régulières, soit 4 par an chacune d’une durée de 3 mois. 

Le passe de combat proposera de nombreuses récompenses uniquement cosmétiques à débloquer en réalisant des missions, des quêtes et en terminant des chapitres pendant la saison. D’ailleurs, une fois la saison terminée, les récompenses non obtenues seront perdues. 

Mais ce point divise car comme dans certains jeux, le passe de combat inclut des objectifs gratuits et des objectifs payants. Au total, chaque passe inclut 27 niveaux gratuits et 63 niveaux dits Premium. Les niveaux Premium peuvent être débloqués de deux manières : 

  • en dépensant 1 000 Pièces de Platine
  • en payant avec de l’argent réel (9,99 euros)

Même s’ils incluent des éléments cosmétiques n’ayant aucune influence sur la puissance du héros, ce choix divise les joueurs. Cependant, il offre un bonus supplémentaire pour les amateurs de jeu saisonnier.  Mais quel que soit vos préférences, Diablo IV peut se jouer en solo ou en multijoueur. Alors cédez aux sirènes démoniaques et terrassez Lilith !

Rédactrice passionnée depuis plusieurs années mais fan de jeux vidéo depuis ma plus tendre enfance. Dresseuse Pokémon à temps plein et chasseuse de montures rares, vous me croiserez à coup sûr dans les mondes peuplés de dragons.