Tigrex et son Rider dans Monster Hunter Stories 2

Pour venir à bout de tous les monstres sauvages en solo ou en équipe, découvrez les Monsties à privilégier et à entraîner dans Monster Hunter Stories 2.

Suite au succès du premier opus sur Nintendo 3DS, Capcom a donné une suite sur Switch à Monster Hunter Stories. Mais contrairement aux jeux de la saga principale, il n’y a pas que votre équipement qui vous permettra de venir à bout des monstres les plus rares.

Vos Monsties, mécanique propre à ces spin-off, ont aussi un rôle majeur. Et si vous croiserez des dizaines d’espèces différentes au cours de votre épopée, seuls certains d’entre eux se révèlent être des alliés de choix.

Écran d'accueil de Monster Hunter Stories 2

Que ce soit pour piller le nid d’un Monstie rare ou venir à bout d’un titan présent pour une durée limitée, focus sur les Monsties à posséder dans votre équipe.

Monster Hunter Stories 2 ou quand Pokémon rencontre la saga mythique de Capcom

Dans ce jeu spin-off de la saga Monster Hunter, le joueur doit toujours partir en quête de monstres à éliminer. Cependant, le joueur vit ici en harmonie avec les Rathalos, Pukei-Pukei et autres Vélocidromes qu’il rencontre.

Suite à l’épopée fantastique de Red, le héros du premier jeu, les humains ont appris à vivre avec les monstres et à les dompter pour devenir des Riders. Votre personnage est le petit-fils ou la petite-fille de Red. Et il perpétue la tradition en suivant les traces de son grand-père.

Deux Riders dans Monster Hunter Stories 2

Si l’histoire porte sur la réalisation d’une prophétie impliquant un Rathalos aux ailes destructrices, le cœur du gameplay repose sur les combats et la composition de votre équipe de Monsties. Car une fois des œufs éclos, vous pouvez faire en sorte que les Monsties deviennent vos alliés.

Le fonctionnement des Monsties

Tout comme les Pokémon, les Monsties ont des caractéristiques propres. Vous pouvez les utiliser pour vous déplacer aux quatre coins du monde. Certains d’entre eux possèdent même des facultés spéciales permettant d’atteindre des zones difficiles d’accès. Ils peuvent par exemple nager, bondir ou escalader des parois.

Mais les Monsties sont aussi des combattants hors-pair. Le système de combat repose sur trois types d’attaques : Force, Vitesse ou Technique. Le système reprend le principe de Pierre-papier-ciseaux.

Système d'attaque de Monster Hunter Stories 2

Ainsi, la Force l’emporte sur la Technique, la Technique l’emporte sur la Vitesse et la Vitesse l’emporte sur la Force. Il faut donc étudier et connaître le style de chaque monstre pour contrer ses attaques et gagner le combat.

Enfin, chaque Monstie a une attaque ou un talent qui peut être très utile au combat, que ce soit en attaque simple, en double attaque ou via la jauge d’amitié. Mais attention car le Nombre de Monsties qui voyagent à vos cotés est limité.

Des compagnons qui grandissent à vos côtés

Quand ils sortent de leur œuf, ils sont niveau 1 comme les Pokémon. Ils possèdent également un arbre de compétences qui se débloque au fur et à mesure de leur progression. Mais ce n’est qu’en montant votre amitié avec eux qu’ils deviendront plus fort et plus efficaces au combat.

Toutefois, certains Monsties ont des talents ou des statistiques qui rendent la progression plus facile.

Éclosion d'un œuf de Monstie dans Monster Hunter Stories 2

Les Monsties à posséder et à améliorer dans Monster Hunter Stories 2

Pour déterminer les Monsties à rechercher et à entraîner, il faut prendre en compte le style de jeu du joueur et surtout les défis qu’il souhaite accomplir.

Pour les joueurs solo

De base, l’histoire principale et une partie de l’aventure post-scénario peut s’accomplir en solo. Ainsi, chaque joueur peut pleinement profiter de l’aventure sans avoir à jouer à plusieurs.

Si tous les Monsties peuvent permettre de compléter le jeu, il y en a un qui s’avère très efficace en exploration : le Chumsky. 

Le monstie Chumsky

Ce Monstie à l’apparence de chien est l’un des plus efficaces pour explorer les zones difficiles d’accès car il sait faire Acrobatie et Escalade. Et s’il est de type Dragon, il pourra également venir facilement à bout de nombreux Monsties sauvages. 

Pour une chasse en multijoueur

Chasse à 2 joueurs dans Monster Hunter Stories 2

En multijoueur, deux options de jeux sont possibles : le combat contre un autre rider et la chasse en groupe. C’est celle-ci qui est la plus plébiscitée car elle permet aux Riders de tenter leur chance face à des montres plus rares et d’obtenir leurs œufs.

Mais les monstres de ces expéditions sont souvent des monstres enragés et difficiles à éliminer. De plus, il peut être difficile de fuir ou d’esquiver les autres monstres présents dans la zone. 

Le Nargacuga Vent-Acier dans Monster Hunter Stories 2 dans

Pour faciliter cette progression en équipe, l’idéal est d’avoir en Monstie principal le Nargacuga Vent-acier. Il peut se rendre invisible, est très efficace en combat et se déplace rapidement.

Il est donc un compagnon de choix pour foncer vers le monstre de l’expédition sans se faire repérer. 

5 Monsties très pratiques à utiliser en solo comme en multi

Si chaque mode de jeu à son Monstie recommandé, d’autres sont des couteaux-suisses qui peuvent convenir pour les deux modes de jeu. Ils seront notamment très utiles au combat que ce soit via leurs statistiques, leur élément de prédilection ou leurs dégâts : 

  • Le Velkhana : Monstie de End game, le Velkhana est le dragon ancien du Givre. Ce statut fait qu’il possède de base un gène spécial, beaucoup de points de vie, une bonne défense et une attaque Glace particulièrement redoutable 
  • Le Diablos Bain-de-Sang : aussi redoutable d’apparence que de statistiques, le Diablos Bain-de-sang est idéal pour créer un Monstie adapté à l’exploration solo ou Multi en particulier à cause de son attaque non-élémentaire
  • Le Rajang : s’il n’est pas le plus beau des Monsties, le Rajang peut en éliminer plus d’un avec son attaque de Foudre rivalisant avec les plus rares des créatures. De plus, il possède le talent Recherche-nid qui met en évidence les tanières rares sur la carte
  • Le Nergigante : plus facile à obtenir que les autres Monsties du Top, le Nergigante est un bon compromis entre Force et Vitesse. de plus, il possède deux capacités lui permettant de regagner ses points de vie, le rendant de fait presque intuable
  • Le Teostra : autre monstre de End Game, le Teostra est le Dragon ancien du Feu. Taillé pour la défense, c’est un Tank hors-pair ayant beaucoup de points de vie, des statiques impressionnantes et des attaques Feu qui bruleront de nombreux adversaires

Rédactrice passionnée depuis plusieurs années mais fan de jeux vidéo depuis ma plus tendre enfance. Dresseuse Pokémon à temps plein et chasseuse de montures rares, vous me croiserez à coup sûr dans les mondes peuplés de dragons.