Un tracteur Massey Ferguson dans Farming Simulator 22

Entre la gestion du bétail et la compétition de récolte, découvrez Farming Simulator, la simulation agricole la plus célèbre du jeu vidéo !

Si l’on vous dit « jeu vidéo se déroulant dans une ferme », il y a de grandes chances que vous répondiez « Farming Simulator ». Star des jeux de simulation et figurant souvent dans le haut du classement du genre, la licence est devenue un must sur PC.

Déclinée également sur toutes les plate-formes, la licence a fait ses débuts sur nos écrans en 2008. Depuis, elle ne cesse de s’imposer comme une référence à la fois dans le réalisme mais aussi dans les possibilités de jeu. Tour d’horizon de cette licence agricole qui a marqué plusieurs générations de joueurs.

Une licence sortant en moyenne un opus par an

La saga a fait ses débuts en 2008 avec Farming Simulator 2008, sorti exclusivement sur PC. Le titre est développé par un studio suisse (GIANTS Software) et édité par le géant français Focus Home Interactive.

Après une suite en 2009, le studio se met à sortir des jeux à un rythme particulier. S’il y a bien un jeu par an qui est édité, les supports de sortie varient. Ainsi, les jeux PC (considérés comme la saga principale) sortent tous les deux à trois ans environ. Tandis que les autres opus sortent sur consoles de salon ou consoles portables.

Conduisez une moissonneuse batteuse dans Farming Simulator

À l’exception de 2010 et 2020, chaque année a ainsi eu droit à son opus de Farming Simulator.

Des extensions fréquentes et un système de saison pour les opus PC

Avec un rythme d’un jeu tous les deux ou trois ans sur PC, la saga principale propose régulièrement du contenu additionnel. En moyenne, chaque opus PC possède une extension payante ayant dans son nom un métal précieux (Gold, Platinum…).

L'un des véhicules proposés dans la Platinum edition de Farming Simulator

Cette extension coutant généralement autour de 20 euros est l’occasion pour les joueurs d’ajouter des équipements ou des véhicules plus récents à leur exploitation qui sont calqués sur les modèles disponibles dans la vraie vie. Et pour ajouter toujours plus de défis au joueur, Farming Simulator possède aussi un système de saison.

Généralement groupés comme des « Years » (c’est à dire des années), chaque season pass coûte environ 40 euros et permet au joueur de profiter de contenu inédit tout au long de l’année. Un nouvel élément du pass est mis en ligne chaque trimestre en moyenne pour que les cultivateurs continuent de venir sur le jeu.

Le contenu du season pass year 2 de Farming Simulator

En quoi consiste Farming Simulator ?

Les Season Pass et les Expansions sont intéressantes, mais quel est l’objectif de Farming Simulator ? En bon jeu de gestion qui se respecte, le but du titre est de gérer son exploitation agricole exactement comme un exploitant du monde réel.

Les cultures 

L’élément principal du gameplay du jeu est la gestion des cultures. Vous pouvez gérer vos propres champs et y planter pas moins de 13 plantes différentes.

Récoltez vous même le fruit de vos cultures directement dans les champs

Selon vos préférences ou les consignes du jeu, vous pouvez planter des plantes destinées à la consommation des plantes ou des hommes comme l’orge, l’avoine, le maïs ou le blé. Vous pouvez aussi réaliser des cultures plus originales comme des pommes de terre, des betteraves sucrières ou de la canne à sucre. 

À noter que depuis l’opus 2022, les vignes et les olives ont fait leur apparition dans le jeu. 

Les élevages

Si la culture n’est pas votre point fort, vous pouvez opter pour un élevage. Le titre permet de créer une exploitation entièrement animale où vous pouvez élever toutes sortes d’animaux. 

Une exploitation laitière dans Farming Simulator 22

Vous pouvez ainsi avoir une exploitation laitière avec des vaches, un élevage de viande de mouton ou de cochon ou une ferme à œufs avec un élevage de poules. 

Les véhicules : un point clé du jeu

Afin de réaliser vos taches quotidiennes, vous aurez besoin de plusieurs véhicules agricoles. Dans un souci de réalisme, le studio a signé de nombreux partenariats avec des marques réelles comme MAN, Case IH, Valtra ou Massey Fergusson. Si de nouveaux modèles sont proposés sur le marché, ils sont ajoutés au jeu pour que les joueurs puissent moissonner, circuler ou ramasser dans les mêmes conditions que les exploitants agricoles. 

Une vie au delà de la ferme 

Si les activités de récolte et d’élevage occupent une bonne partie des journées des joueurs, Farming Simulator 22 propose plus que cela. 

L’exploitation étant située à proximité d’une petite ville, il est possible de s’y promener et même de contribuer à la vie locale. Ainsi, il est possible de récupérer des statues à donner au musée de la ville. En vous promenant dans la nature, vous pourrez également observer des animaux sauvages, gérer des ruches ou vous occuper de l’entretien d’une forêt. 

Farming Simulator : une licence très communautaire et même compétitive

Si Farming Simulator est un jeu principalement solo, son univers va bien au delà de la partie lancée. En effet, la licence sollicite régulièrement les fans, et ce de différentes manières.

Un Podcast, un blog très actif et des concours fréquents

En plus de l’ajout de nouveau contenu, l’information et le partage sont des valeurs fortes qui animent la communauté de fans. 

Sur le blog officiel du jeu, des informations sont régulièrement publiées aussi bien sur le contenu à venir, l’histoire du jeu, les notes de patch et bien plus encore. Pour apporter toujours plus de diversité aux fans, des concours sont également organisés à certaines périodes de l’année. 

Et pour toujours en apprendre plus sur leurs jeux préférés, les fans peuvent aussi écouter le “Farming Simulator Podcast”, un rendez-vous mensuel disponible gratuitement sur le blog du jeu, sur Spotify, sur Apple Music et Google Podcast (en Anglais seulement. 

L’E-sport et Farming Simulator

Cela peut sembler étonnant au premier abord, mais Farming Simulator fait parti des titres proposant des compétitions E-sport. Le jeu possède sa ligue Française et même ses propres championnats du monde, régis par des règles spécifiques.

Les « matchs » de Farming Simulator (souvent surnommés Aggro-culture) voient s’affronter deux équipes de 3 joueurs. L’objectif est de récolter le plus de blé possible en 15 minutes. Comme dans les MOBA ou d’autres titres en équipe, chaque joueur a un rôle bien défini et une mission à accomplir.

Chaque joueur doit ainsi sélectionner son véhicule avant le lancement de la partie et optimiser les différentes phases de récolte en vue d’être le plus efficace possible. Impliquant stratégie, coordination et efficacité dans les différentes phases (récolte, assemblage de balles, livraison et transfert), le jeu captive en compétitif.

Des retransmissions télévisées de la ligue Française sont proposés et même le Ministère de l’Agriculture a lancé son propre tournoi sur Farming Simulator en 2021. Si l’objectif était de susciter des vocations dans le milieu de l’agriculture, ce tournoi reste une mise en avant d’un titre souvent rabaissé mais toujours populaire année après année !

Justine
Rédactrice passionnée depuis plusieurs années mais fan de jeux vidéo depuis ma plus tendre enfance. Dresseuse Pokémon à temps plein et chasseuse de montures rares, vous me croiserez à coup sûr dans les mondes peuplés de dragons.