Passer par le financement participatif est un pari risqué. Cependant, DreamWorld est garanti de voir le jour. Ce nouveau MMO au concept insolite a atteint son objectif Kickstarter en moins d’une demi-journée.

Lancée le 18 mars dernier, la campagne Kickstarter de DreamWorld est en passe de battre des records. Il ne lui a fallu que 9 heures pour réunir les 10 000 dollars demandés par l’un de ses créateurs, Zachary Kaplan. Pourtant, DreamWorlds est un MMO créé par un studio indépendant ne comprenant que 3 personnes.

DreamWorld, un grand bac à sable instinctif

Jouable sur Windows et Mac, DreamWorld permet à chacun d’explorer, créer et combattre dans des biomes générés aléatoirement et transformés par les joueurs. Grâce à sa dimension sandbox, il est possible de récupérer des composants qui vous serviront à crafter des objets, construire des bâtiments, des véhicules ou planter des arbres. De plus, le jeu a été pensé pour être accessible à tous, aussi bien en matière de modelage que de création. Cependant, vous n’êtes pas seul dans ce monde.

 Faites vous des amis et interagissez avec des monstres de toutes tailles

Le studio décrit DreamWorld comme un PvEvP, un jeu où il sera donc possible d’affronter d’autres joueurs. S’il est possible de combattre d’autres joueurs, vous pouvez aussi interagir avec eux et leur vendre vos créations. Le monde de DreamWorld comporte également des monstres. Des dizaines de créatures amicales ou farouches croiseront votre route. Vous pouvez interagir avec elles pour vous en faire des amis mais attention car elles peuvent aussi tenter de vous manger. De plus, il sera possible d’obtenir des montures et des mascottes.

Il est également précisé que le jeu ne sera pas un pay-to-win et que les seuls éléments qu’il sera possible d’acheter seront purement cosmétiques. La campagne de financement de DreamWorld est active jusqu’au 9 avril prochain. Si vous souhaitez participer ou en apprendre plus sur le jeu, cliquez sans attendre sur ce lien.

SourceMMOs
Avatar
Rédactrice passionnée depuis plusieurs années mais fan de jeux vidéo depuis ma plus tendre enfance. Dresseuse Pokémon à temps plein et chasseuse de montures rares, vous me croiserez à coup sûr dans les mondes peuplés de dragons.