Activision Blizzard Case Gets New Twist With Accusations of Ethics Violations in California DHEF Appeal

Une nouvelle semaine et un nouveau rebondissement dans les affaires juridiques en cours impliquant Activision Blizzard. La semaine dernière, le Département californien de l’emploi et du logement a déposé une nouvelle motion visant à bloquer un accord avec la Commission américaine pour l’égalité des chances en matière d’emploi (EEOC), et maintenant l’EEOC elle-même accuse le DFEH de violations de l’éthique et de conflits d’intérêts provenant de son équipe juridique.

Il s’avère que certains membres de l’équipe juridique du DFEH de Californie qui ont peut-être travaillé sur la motion déposée la semaine dernière, mais dont les noms ne figuraient pas sur la liste des avocats pour le dépôt final, ont été employés par l’EEOC. En outre, ils étaient membres de l’équipe qui avait précédemment participé à l’enquête sur Activision Blizzard. Les allégations contenues dans le nouveau mémo de l’EEOC impliquent que ces avocats, forts de leurs informations privilégiées sur l’affaire EEOC, ont travaillé à la préparation de l’appel en cours, puis n’ont pas signé le dépôt final, afin de masquer leur participation.

Selon le nouveau mémo, “ces mêmes avocats ont ensuite représenté le DFEH dans le cadre de cette procédure d’intervention, qui vise à s’opposer au décret de consentement issu de l’enquête même qu’ils ont aidé à diriger lorsqu’ils étaient à l’EEOC”. En d’autres termes, si cela s’avérait vrai, il s’agirait d’une violation majeure de l’éthique, et plus encore, d’un conflit d’intérêts qui renvoie l’affaire dans un territoire compliqué. Si les accusations sont vraies, à savoir que ces avocats ont travaillé pour les deux parties, l’appel lui-même pourrait très bien être en difficulté, c’est le moins que l’on puisse dire.

Alors qu’il semble que les développements dans les questions juridiques en cours autour d’Activision Blizzard continuent de se dérouler presque comme des rebondissements, il devrait y avoir une réponse sur cette dernière accusation plutôt tôt que tard, étant donné que la motion pour empêcher le règlement est potentiellement impactée par des violations éthiques. Il reste encore des problèmes juridiques à régler avec la Californie et la SEC, mais si ce règlement est autorisé, la société a une chance de pouvoir au moins mettre quelque chose derrière elle rapidement.

Passionné par la high tech et gamer depuis mon plus jeune âge, je suis ravi de partager avec vous tous mes connaissances et mes passions. Nous aurons probablement l'occasion de nous croiser sur les terrains de jeux virtuels de haut niveau!