Ce week-end avait lieu le tout premier Fan Fest numérique. Square Enix en a profité pour présenter plus en détail Endwalker et révéler sa date de sortie.

Comme chaque année, Square Enix a donné rendez-vous aux fans du monde entier pour un week-end de festivités. Le Final Fantasy Fan Festival s’est tenu les 15 et 16 mai, et il a été l’occasion de donner de plus amples informations sur Endwalker, la dernière extension en date de Final Fantasy XIV.

De nouvelles cités, deux classes et une race supplémentaire au programme

La première grosse nouveauté annoncée est l’ajout de jobs inédits : le sage et le faucheur. Comme à chaque extension, une nouvelle race jouable vient s’ajouter au catalogue de Final Fantasy XIV. Une extension après les Viéras femelles, c’est au tour des Viéras mâles de faire leur apparition dans l’outil de création de personnage. La carte d’Éorzéa s’étoffe avec de nouvelles zones et cités à explorer comme Vieille Sharlayan, Radz-at-Han, Thavnair, Mare Lamentorum…

Du nouveau contenu haut niveau est également ajouté. Les héros pourront désormais progresser jusqu’au niveau 90. Et niveau raids, les plus téméraires pourront tenter de venir à bout du Pandæmonium (nouveau raid à difficulté élevée) et en apprendre plus sur les Douze au travers de la série de raids en alliance du Mythe éorzéen.

Jouez 4 jours avant tout le monde en précommandant Endwalker

Enfin, le festival a été l’occasion de dévoiler la date de sortie de l’extension. Celle-ci sera disponible dès le 23 novembre prochain sur Windows, Mac, PS4 et PS5. Elle sera proposée en version simple ou collector sur tous les supports. Une édition physique collector est également déjà proposée en précommande (pour Windows et Mac uniquement). Au delà d’obtenir l’édition de leur choix, tous les joueurs qui pré-commanderont le titre auront le droit de participer au lancement anticipé du titre. Grâce à un code fourni avec la précommande, les joueurs pourront explorer son contenu dès le 19 novembre.

SourceMMOs
Rédactrice passionnée depuis plusieurs années mais fan de jeux vidéo depuis ma plus tendre enfance. Dresseuse Pokémon à temps plein et chasseuse de montures rares, vous me croiserez à coup sûr dans les mondes peuplés de dragons.