Un nouveau chapitre de l’Éliocalypse se dessine dans le monde de Dofus. La mise à jour 2.60 “Pandamonium” se dévoile avant un lancement prévu cet été.

Dofus se prépare à accueillir un nouveau contenu narratif. Dans quelques semaines, le jeu aura droit à la mise à jour 2.60. Celle-ci donnera l’occasion aux Douziens de poursuivre l’histoire de l’Éliocalypse débutée il y a maintenant 3 ans en jeu.

L’ombre des Possédés plane sur le monde des Douze

Dans leur Devblog, les équipes d’Ankama ont présenté en détail le contenu de cette nouvelle mise à jour qui survient juste après la très attendue 2.59 (plus grosse mise à jour de débug qu’ait connu le titre). Pandamonium marquera l’arrivée d’une nouvelle menace : les Possédés. Ces ennemis sont des Douziens corrompus par des démons. Les joueurs devront mener l’enquête afin de comprendre leur histoire et leurs sombres intentions.

En plus de ces ennemis, d’autres nouveautés font leur apparition : des quêtes inédites mais aussi une zone de niveau 200, un donjon, des panoplies inspirées de celles des Possédés… Deux nouveaux montiliers possédant des statistiques peuvent aussi être récupérés : le Teh’niak et le Tortikoli.

Pandamonium déjà disponible sur les serveurs Bêta de Dofus

Comme les précédentes mises à jour, Pandamonium s’accompagne également de son lot d’équilibrages et de correctifs. Ceux-ci concerneront principalement le Roublard et l’Osamodas. Si les prémices de leurs équilibrages respectifs surviendront à la 2.60, ils auront droit à d’autres correctifs dans les mises à jour à venir.

La mise à jour 2.60 est accessible en bêta ouverte depuis le 22 juin. La date marque également la fin de la cinquième saison de Temporis. Les Dofusiens qui le souhaitent peuvent donc d’ores et déjà découvrir ces nouveautés sur les serveurs tests. Pour les autres, il faudra attendre courant juillet pour que le Pandamonium se répande sur les serveurs publics. La date de sortie précise n’a pas encore été communiquée.

SourceSite officiel
Rédactrice passionnée depuis plusieurs années mais fan de jeux vidéo depuis ma plus tendre enfance. Dresseuse Pokémon à temps plein et chasseuse de montures rares, vous me croiserez à coup sûr dans les mondes peuplés de dragons.