Mauvaise nouvelle pour les fans d’Astellia. Le MMORPG disponible depuis septembre 2019 en Occident va fermer ses portes après 2 ans d’exploitation.

Alors qu’Astellia Royal est disponible depuis quelques mois sur Steam, le premier des titres de la série est sur le point de fermer ses portes. Dans un billet partagé sur le site officiel le 10 août dernier, l’éditeur Way2Bit a annoncé que les serveurs du jeu fermeront dans le courant de l’automne.

La fin d’Astellia, un cas presque inévitable ?

Disponible sur Steam depuis janvier 2020, Astellia propose aux joueurs une aventure davantage axée sur le PvE. Cependant, il est dans la tourmente depuis son lancement européen. Souffrant de critiques moyennes, le titre a eu du mal à trouver un public malgré le fait qu’il soit free-to-play. De plus, deux versions du jeu cohabitaient jusqu’alors : la version occidentale du titre (devenu Astellia Royal) et la version sud-coréenne qui fermera ses portes. Enfin, le fait que Way2Bit ait récupéré les droits d’exploitation du jeu effrayaient certains joueurs car l’éditeur est une petite entreprise connue principalement pour l’exploitation de crypto-monnaies

Une ultime récompense pour les joueurs

Tous ces éléments ont précipité la mort du jeu, qui fermera officiellement ses serveurs le 29 octobre prochain. Pour ses dernières semaines d’exploitation, Astellia propose aux joueurs de participer à un événement exceptionnel. À partir du 17 août prochain et jusqu’à la date de fermeture des serveurs, tous les joueurs bénéficieront de bonus spéciaux. Leur gain d’expérience sera augmenté de 300% et les taux de drop des objets seront eux aussi augmentés de 300%.

Cela offre l’opportunité aux joueurs d’atteindre rapidement le niveau maximum et d’affronter tous les ennemis du jeu avant le 29 octobre. À noter également que la boutique en jeu est officiellement fermée. Mais les joueurs qui le souhaitent peuvent demander le remboursement de leurs achats à partir du 29 septembre prochain.

SourceMMORPG
Justine
Rédactrice passionnée depuis plusieurs années mais fan de jeux vidéo depuis ma plus tendre enfance. Dresseuse Pokémon à temps plein et chasseuse de montures rares, vous me croiserez à coup sûr dans les mondes peuplés de dragons.