Percez les secrets de la toile potagère dans Animal Crossing New Horizons

Présente dans la saga depuis plusieurs jeux déjà, la toile potagère est un classique d’Animal Crossing. Voici comment repérer l’originale de la contrefaçon.

Souvent l’un des éléments préférés des joueurs de la saga Animal Crossing, le musée est un lieu clé de votre ville. Il est possible d’inviter des personnages à boire au café via les cartes Amiibo, de contempler toutes les espèces attrapées mais aussi de s’amuser à remplir son musée le plus rapidement possible.

L’aile dédiée aux beaux-arts est l’une des plus longues et des plus difficiles à compléter. En effet, contrairement aux fossiles, des reproductions très bien faites sont en circulation. Un joueur peut donc se faire avoir en croyant acheter une œuvre d’art alors qu’elle est en réalité fausse.

Thibou annonçant l'ouverture de l'aile des beaux-arts

Parmi les 43 œuvres d’art qu’il est possible de donner au musée, une grande majorité d’entre elles sont sujettes à la contrefaçon. C’est aussi le cas de la toile potagère, une toile inspirée d’une célèbre œuvre d’art qui existe réellement.

La véritable histoire de la toile potagère

La toile potagère, de son vrai nom « L’Été » est une peinture faisant parti de la série des Saisons. Les 4 toiles de cette série ont été peintes par Giuseppe Arcimboldo entre 1563 et 1573.

Elles montrent les 4 saisons mais également l’évolution de l’Homme, de son adolescence jusqu’à la vieillesse. L’homme en question est toujours représenté de profil, regardant vers la gauche ou vers la droite.

Mais l’élément le plus insolite de chaque toile est ce qui compose le visage. Arcimboldo aimait créer des visages en assemblant plusieurs éléments naturels. Pour l’Été, qui représente un jeune homme adulte, il a choisi de nombreux fruits et légumes qui poussent dans les jardins en cette saison.

Le nez de son personnage est fait d’une courgette. Sa joue est une pêche bien ferme. Il a un sourire en petits pois et ses cheveux sont faits de cerises et de raisins. À noter que même si dans le jeu elle s’appelle la toile potagère, l’œuvre originale n’est pas uniquement faite de légumes du potager.

La toile potagère alias l'Été par Arcimboldo

Comment obtenir la toile potagère dans Animal Crossing New Horizons ?

Avoir débloqué le musée

Pour ajouter cette œuvre à votre collection, il est indispensable d’avoir le musée sur votre île. Celui-ci est débloqué automatiquement une fois que vous avez donné 60 éléments différents à Thibou.

Cela peut être des insectes, des poissons ou encore des fossiles. Avant cela, le gardien du musée vit dans une tente et n’a pas l’espace nécessaire pour stocker des œuvres d’art.

L'entrée du musée dans Animal Crossing New Horizons

La construction du musée permet de profiter de plusieurs ailes dédiées, dont la galerie d’art. Si c’est à coup sur la seule aile du musée sans objets à l’ouverture du bâtiment, un vendeur ambulant débarquera très vite pour vous en proposer.

Attendre la venue de Rounard tout en ayant assez de clochettes

Contrairement aux autres objets du musée qui peuvent se trouver dans la nature, les œuvres d’art (peintures comme sculptures) doivent être achetées. Cependant, elles ne se trouvent pas à la boutique Nook mais dans l’échoppe ambulante de Rounard.

Au début, ce renard au regard curieux ne vient qu’une fois par semaine sur votre île. Attention cependant car il ne vient jamais le samedi ou le dimanche. Son bateau accoste alors sur la petite plage isolée au nord de votre île.

Le bateau de Rounard dans Animal Crossing New Horizons

Cependant, avec la mise à jour 2.0, vous pouvez proposer à Rounard d’installer définitivement une petite boutique sur l’île de Joe. Il vous en coutera alors 100 000 clochettes. Sa boutique est ouverte tous les jours à l’exception de celui où il se rend sur votre île.

Mais en plus de le voir le jour où il est là, il faut prévoir de l’argent. Les œuvres ne sont pas gratuites et Rounard vous fait payer, que ce soit pour un original ou une contrefaçon. Chaque œuvre vous coutera 4 980 clochettes.

Il est donc nécessaire de bien ouvrir l’œil pour ne pas se faire avoir par ce rusé renard ! Car si la toile est fausse, vous ne pourrez pas être remboursé, Thibou la refusera et les enfants de Tom Nook ne vous la prendront qu’à bas prix.

Faire la différence entre l’originale et la contrefaçon de la toile potagère

Pour tromper les joueurs, Rounard n’hésite pas à créer des contrefaçons très ressemblantes. Toutefois, sur les fausses, un détail le trahit toujours. Il peut s’agir d’une mauvaise couleur, d’un élément manquant ou encore d’un visage complètement différent de l’œuvre originale.

Dans le cas de la toile potagère, la contrefaçon a un détail manquant. Pour le repérer, il faut regarder le bas de la toile, et plus précisément le coin inférieur droit. Sur le tableau original d’Arcimboldo, on peut voir qu’un artichaut dépasse de sa tunique faite de jute et de blé. Alors que sur la contrefaçon, l’artichaut n’est pas là.

La différence entre la vraie et la fausse toile potagère

Étant un détail visible qui ressort car il est sur un fond noir, il est alors très simple de savoir si la toile potagère de Rounard est vraie ou fausse.

Une contrefaçon qui a changé au fil des jeux

Tout comme la toile gracieuse, la toile potagère est présente dans le monde d’Animal Crossing depuis plusieurs jeux déjà. Sa première apparition date d’Animal Crossing : Let’s go to the City, l’opus Wii de la série. Depuis, elle est présente dans chaque nouvelle version, y compris dans New Horizons.

Toutefois, sa contrefaçon n’est pas la même que dans les premiers jeux. À l’origine, pour identifier l’originale de la contrefaçon, il fallait regarder le nez du personnage. À la place d’une courgette, il avait une carotte. Toutefois, le détail ne sautait pas aux yeux. Le faux détail a donc été modifié pour être visible par le plus grand nombre.

Maintenant que vous savez tout ce qu’il y a à savoir sur la toile potagère, il ne vous reste plus qu’à la voir apparaitre dans l’arrivage du jour de Rounard, que ce soit sur son bateau ou en boutique.

Enfin, sachez que si vous amis l’ont récupéré en plusieurs exemplaires, vous pouvez également leur échanger. Cela vous permettra de gagner du temps et de remplir plus facilement votre musée sans vous faire avoir !

Rédactrice passionnée depuis plusieurs années mais fan de jeux vidéo depuis ma plus tendre enfance. Dresseuse Pokémon à temps plein et chasseuse de montures rares, vous me croiserez à coup sûr dans les mondes peuplés de dragons.