RSSRSS

World of Warcraft : Aperçu de la vallée des Quatre vents

World of Warcraft

Aperçu de la vallée des Quatre vents

«Sur le site officiel»

Après la Forêt de Jade présentée hier, voici l'une des deux zones suivantes (car vous pouvez commencer soit par les étendues sauvages de Krasarang, soit par celle presentée aujourd'hui,  la Vallée des Quatre vents). Principalement la zone possède un donjon (la Brasserie Brune d'Orage), un Boss extérieur la Troupe de guerre de Salyis, et bien d'autres surprises!


Vous avez exploré les étendues de la forêt de Jade, découvert la majesté du cœur du Serpent, et baigné dans la grandeur du temple du Serpent de jade. Vous avez rencontré les nobles jinyu et les grossiers hozen, et vous avez eu votre première confrontation avec les cruels mogu à la stature d’ogre. Maintenant, vous arrivez à la lisière de la forêt, et c’est une plaine herbeuse et ensoleillée qui s’ouvre devant vous : la vallée des Quatre vents.

Monk Mistweaver Hero



Valley of the Four Winds Hero

 
 

Aujourd’hui, nous discutons avec Paul Kubit, concepteur de quêtes, qui nous parle de la vallée des Quatre vents.

Q. Peux-tu citer trois endroits que les joueurs ne doivent absolument pas manquer s’ils traversent la zone ?

R. D’abord, je tiens à dire que la vallée des Quatre vents bénéficie des paysages parmi les plus beaux du jeu. Les mots ne lui rendent pas vraiment justice : il suffit de trouver un endroit en hauteur, de choisir une direction et de regarder vers l’horizon. Ou de chercher un coin reculé du monde et d’y découvrir un endroit caché. Vous serez frappé par la beauté de ce que vous verrez. Cela dit, j’ai effectivement quelques coins préférés que je voudrais mettre en avant. Un des endroits qu’il faut absolument visiter est la brasserie Brune d’Orage. C’est le seul donjon de la zone, mais il ne s’agit pas que d’une simple façade : la brasserie fait partie intégrante de l’histoire de la zone, et vous rentrerez dedans à plus d’une reprise en accomplissant les quêtes de la vallée des Quatre vents. À la brasserie, les temps sont durs, car la plupart des Brune d’Orage qui l’entretiennent sont partis au-delà de la muraille pour aider à combattre les mantides. Tout ça donne un donjon amusant et palpitant, à l’ambiance légère, et certaines des quêtes les plus immersives de tout le jeu.

 Ensuite, je ferais une étape au Giron, le grenier à blé de la Pandarie. Son aspect est inspiré des paysages fermiers colorés que l’on peut trouver dans les steppes les plus reculées d’Asie, mais il est couvert de fruits et légumes énormes gorgés des eaux pures et magiques du val de l’Éternel printemps, au nord. J’aime beaucoup le Giron parce qu’il a une ambiance qu’on ne retrouve nulle part ailleurs dans World of Warcraft, et parce qu’on y trouve certaines de nos quêtes quotidiennes les plus intéressantes.
Enfin, j’adore le creux de Paoquan. C’est un fourré dense et brumeux qui offre un contraste frappant avec les plaines ouvertes du reste de la zone, mais aussi un aperçu de ce à quoi la vallée a pu ressembler avant que les pandarens ne commencent à la cultiver il y a si longtemps. Le creux abrite certains des personnages les plus intéressants de la vallée, et propose quelques scènes mémorables. Mais je n’en dirai pas plus… vous allez devoir le découvrir par vous-même.

Q. Que peux-tu nous dire des histoires qui se déroulent dans la vallée des Quatre vents ?

R. La plupart des intrigues de la vallée se déroulent à une échelle plus petite, très locale. On voyage de ferme en ferme, de village en village, et on résout les problèmes des gens. Il n’y a pas de menace planétaire dont il faut sauver le monde, pas de secte ténébreuse secrète à démanteler, pas de mal antique enfoui sous le sol (en tout cas, pas à notre connaissance). Ce sont des thèmes plus légers, qui devraient offrir un contraste agréable avec les histoires plus sombres qui vous attendront ailleurs sur le continent.
Dès que vous posez le pied dans la vallée, vous tomberez sur un nom (voire un visage) familier : Chen Brune d’Orage. C’est la première fois qu’il visite la Pandarie lui aussi, car il a grandi sur l’île Vagabonde, alors il explorera la région en même temps que vous. De plus, il aemmené sa nièce Li Li avec lui, et il la forme à ce qu’il appelle « la voie de l’errant ». Une grande partie des histoires de la vallée des Quatre vents tourne autour de Chen et Li Li et de leurs aventures, leur découverte de leur héritage familial et de ce qu’être un Brune d’Orage signifie vraiment.
La vallée est aussi le point de départ d’une histoire plus vaste, qui vous emmène jusqu’aux étendues sauvages de Krasarang. À la ferme de Pang, à la lisière orientale de la zone, vous rencontrez un groupe de cinq aventuriers : trois pandarens, un hozen et un jinyu, tous fraîchement sortis du monastère de Tian. Ils sont à la recherche du légendaire « maître caché », qui, pensent-ils, peut les aider à poursuivre leur apprentissage. Ils choisissent de se séparer : quatre d’entre eux suivent chacun l’un des quatre vents, et chacun embarque dans une unique aventure sur son chemin. Les joueurs qui les accompagnent les quatre aventuriers dans leurs voyages respectifs assisteront à un évènement spécial, épique, qui offre un beau point final à la découverte des deux zones.

Q. Quelles factions allons-nous rencontrer dans la vallée des Quatre vents ? Que sont les quêtes quotidiennes ?

R. Au centre de la vallée, vous trouverez le village pandaren de Micolline, dans lequel vivent les Laboureurs, la faction fermière de la Pandarie. Il s’agit d’un syndicat de fermiers qui soignent et cultivent la terre, et au niveau 90 vous aurez l’occasion de vous joindre à eux et de tenter de développer votre propre ferme.

Travailler avec les Laboureurs vous donnera accès à une longue suite de quêtes quotidiennes, dans lesquelles vous combattrez les hozen de Kunzen qui détruisent les cultures des paysans, ou les virmens, des créatures ressemblant à des lapins qui creusent des galeries sous leurs fermes. Vous devrez piétiner quelques marmottes, calmer les élans amoureux de certains coqs à coups d’eau froide, et arracher quelques mauvaises herbes qui n’hésiteront pas à se défendre… exactement comme dans une ferme normale, quoi. Les jours passant, vous deviendrez l’ami des habitants de Micolline dans vos efforts pour vous attirer leurs faveurs et décrocher une véritable invitation à devenir membre du syndicat des Laboureurs.
Le plus intéressant est sans doute que la faction des Laboureurs vous donne accès à l’un des nouveaux systèmes de jeu de Mists of Pandaria : la ferme personnelle. Le fermier Yoon, lui aussi nouveau-venu dans la région, vous engage pour l’aider à développer son installation, la ferme Chant du Soleil. Chaque jour, vous plantez des cultures dans ses champs, puis revenez le lendemain pour récolter des fruits et légumes mûrs qui peuvent être utilisés dans des recettes de cuisine ou vendus sur le marché voisin de Micolline. En avançant dans les rangs des Laboureurs, vous gagnerez accès à de nouvelles graines vous permettant de faire pousser vos propres composants d’artisanat (!!), et à d’autres améliorations et extensions sympas pour votre ferme. Il y a même une mascotte à planter.



 


Voilà qui conclut notre aperçu de la vallée des Quatre vents. La prochaine fois, nous suivrons le vent du sud jusqu’aux luxuriantes étendues sauvages de Krasarang.

(Source)

Par Lugia
Le 14 septembre 2012
0 commentaire

Avis

Nos visiteurs lui donnent :

61%

sur 54 tests de visiteurs

Lire les tests - Écrivez votre test

Le guide du bon testeur

L'actualité World of Warcraft

suivante »