RSSRSS

Lu : Il y aurait un gêne de la dépendance internet

Lu

Il y aurait un gêne de la dépendance internet

«Celle là, on ne l'avait pas vu venir»

Virus, bactéries, médicaments, avancées technologiques, l'histoire de la médecine est pleine de ces avancées qui ont changé (voire révolutionné) notre vie. Toutefois en ce temps de rentrée scolaire (pour certains), c'est une nouvelle grande avancée qui va bouleverser l'homme et celui des mots d'absences pour l'école : Le gêne de la dépendance à internet. À vous le billet d'excuse : "Mon fils n'a pas pu faire ses devoirs hier car son gêne de la dépendance à internet s'est activé et il a été contraint de jouer toute la nuit. Ne soyez pas trop dur avec lui, il a tout de même eu son épée primal + 54 contre les dragons. Merci".

Blague à part, un groupe de chercheurs allemands aurait mis la main sur un gêne qui expliquerait que certaines personnes soient plus dépendantes au net que d'autres. Un premier groupe d'essai met en avant que les femmes sont déjà un peu plus atteintes, l'image du geek en prend un coup.

Il est surprenant de cibler des recherches sur un potentiel gène de quelque chose qui est très récent dans l'évolution de l'homme. Normalement un gène est là pour stocker une information, dans le temps, la reproduire, la rendre pérenne pour les générations futures. L'internet n'est rien de tout cela à l'échelle de l'humanité.

Qu'il est pris une place considérable dans notre vie quotidienne, cela est indéniable mais comme le feu a, en son temps, pris aussi une place de taille et je doute pour autant que l'on cherche un jour un gène de la dépendance au feu, à l'électricité ou à l'eau chaude... Il faudra voir la communication complète de cette équipe étant donné que la publication est prévue pour septembre, s'ils parlent de dépendance à l'internet spécifiquement ou plus généralement, de facteurs de dépendance (par exemple) mais en l'état cela laisse plutôt perplexe.
 
Source : Venturebeat
 

Par Saeba
Le 3 septembre 2012
1 commentaire

Toute l'actualité

suivante »