RSSRSS

Preview : Tribes : Ascend, premiers pas et premiers crashs

Preview

Tribes : Ascend, premiers pas et premiers crashs

«Ça cartonne, ça bastonne, ça "explosionne" »

Tribes : Ascend, les impressions de la rédaction


Ah ! Tribes... Je vous parle d’un temps, que les moins de vingt ans ne peuvent pas connaître comme dirait notre ami Charles. Le premier Tribes est paru en 1998, et ce fut la révolution du FPS. Des Jetpacks, le FPS partait à la conquête de la 3e dimension. Pleins de modes de jeu ! Finis les deathmatch ennuyeux. Des véhicules, des modules déployables, des parties à 128 joueurs... C'était ce dont nous avions tous toujours rêvé ! Puis soudain en 2004, après le 2ème add-on de Tribes 2... la série tomba dans l'oubli... jusqu'à aujourd'hui. Tribes: Ascend arrive, il est gratuit, et ça va cartonner !

MMO Free2Play développé par le studio Hi-Rez, déjà auteur de Global Agenda, Tribes: Ascend ressuscite la vieille série et nous promet beaucoup d'action ! La bêta a démarré officiellement le 4 Novembre, il était temps de voir ce qu'il a dans le ventre.

Premiers Pas

Je lance le jeu, je passe les premières formalités... noms, contrôles, etc, et je tombe sur l'onglet "Classes".

A priori, douze classes de personnage semblent disponibles, sauf que seules deux sont réellement débloquées pour moi, pauvre petit newbie que je suis. Le reste des classes se débloque avec des Token (monnaie normale), ou des Gold (monnaie premium). Je lui sélectionne deux Perks (bonus passif) parmi ceux disponibles. Il y en a dix-neuf au total, mais je n'en ai que deux de débloqués au départ. Le choix est rapide. Je peux également lui débloquer des skills pour de l'expérience, mais bon, j'ai zéro XP, et je crois qu'il est temps d'aller tuer des gens.

Je presse donc fébrilement le gros bouton en haut de l'écran marqué "PLAY", je choisis mon type de match, et hop, nous voilà en file d'attente pour roxxer du poney. Il est à noter que je ne peux accéder qu'aux serveurs gratuits, avec seulement deux cartes et deux modes de jeu. Si vous voulez accéder au reste, c'est payant.

Quelques secondes plus tard, c'est parti. Je ne sais pas du tout ce que je dois faire, mais ça arrache ! Tout explose autour de moi, ma visière de casque se brise et je suis mort. C'est pas grave, je recommence... Cette fois-ci, j'arrive à sortir de ma base sans mourir et je découvre l'option "ski", qui permet de glisser le long d'une pente pour prendre de la vitesse, avant de se propulser avec le jetpack pour franchir des butte et des précipices... Je ne sais pas où je vais, mais j'y vais à fond !

La prise en main est facile, et je ne tarde pas à faire des dégâts avec mon espèce de lance-disques explosif. Pas de ralentissements ni de lag à noter. Le gameplay me laisse une très bonne première impression, surtout pour un jeu gratuit.

Tribes : Ascend

Des explosions de partout !

Plus ou moins tout le monde possède un lance grenade et s'en sert à fond. Je ne sais pas si c'est dû au fait que les deux classes offertes de base en sont équipées, mais il y a beaucoup d'explosions qui vous repoussent et vous projettent un peu partout dans le décor. C'est un peu frustrant quand vous êtes le seul mec qui a besoin d'aligner ses cibles et que vous êtes tout le temps bousculé.

Modules déployables et armes secondaires

Certaines classes ont des objets déployables, comme des bouclier portatifs. En dehors des tourelles des ingénieurs, le reste semble à moitié inutile ou complètement boudé. Il en est de même pour les grenades. Chaque classe possède sa grenade de poche, que ce soit à concussion, une mine claymore, ou des sticky... mais les deux seules cartes disponibles sont de très vastes plaines ouvertes et toucher à la grenade relève de l'exploit. Surtout si l'on tient compte du fait que chaque classe semble posséder son propre lance-truc explosif qui reste plus efficace que la grenade. Elles sont un peu plus utiles à l'intérieur des bases pendant les Captures de Drapeau, mais cela reste très rarement utilisé.

Les cartes

Deux cartes étaient disponibles pendant le test :
  • Une verdoyante avec des lacs,
  • L'autre dans la neige et la glace.

Chaque carte peut accueillir jusqu'à 32 joueurs et il faut avouer que les décors sont superbes. Même de loin avec toutes les explosions, je n'ai pas subi le moindre ralentissement malgré un PC qui commence à souffrir de son âge (ATI Radeon HD4850). Très grandes et ouvertes, apprendre à maitriser la fonction de ski devient essentielle pour parcourir les vastes étendues et survivre.

Les crédits : le nerf de la guerre

Selon vos actions, vous gagnez des crédits. Ils servent ensuite à augmenter les installations de la base (tourelle, radar, générateur), à acheter des véhicules ou demander le déploiement de modules spéciaux comme une station d'approvisionnement, ou une frappe orbitale. Les crédits disparaissent à la fin de la partie. Pour avoir testé les différentes options, améliorer les installations ne semble pas avoir vraiment d'effet visible, la frappe orbitale a la même portée qu'une grenade à main (et donc encore moins d'utilité, vu qu'elle n'est utilisable qu'en extérieur et coûte super cher en crédits.), larguer une station de ravitaillement est plutôt utile vu qu'on tombe vite à court de munitions et que les seuls points de ravitaillement se trouvent dans votre base. Mais bon, ça reste peu courant, et il suffit de mourir/suicide pour réapparaître immédiatement dans la base et continuer. Le seul choix vraiment potable est donc d'investir dans des véhicules.

Tribes : Ascend

Trois véhicules disponibles

Jusqu'à trois véhicules sont disponibles selon votre classe: Une moto, rapide et maniable, un char, lent et puissant pouvant accueillir deux joueurs, et un véhicule volant aux missiles dévastateurs, et à la maniabilité exécrable. Car oui, c'est bien le gros défaut de ce dernier véhicule, mais aussi de la moto, c'est qu'ils se pilotent exclusivement à la souris. Si ce jeu n'était pas exclusivement PC, je jurerai à un portage miteux de jeu console. Je ne peux pas demander à ma moto d'aller à droite pendant que je surveille mes ennemis. Non, c'est droit devant, et rien du tout. Dans un sens, je lui pardonne, car la moto est extrêmement maniable. Ce qui n'est pas excusable, c'est d'avoir un véhicule volant avec des réacteurs indépendants capable de décollages verticaux et de vols stationnaires mais incapable de strafer en vol, ou même de prendre de l'altitude, ou de descendre. Non, je dois regarder le ciel, pointer tout mon appareil pour monter, et risquer de m'écraser à chaque instant pour viser une cible au sol. les Reavers de Planetside (sortis en 2003) étaient bien meilleurs. Là, c'est juste décevant.

Une progression persistante

Une fois la partie terminée, un écran récapitulatif des scores indique vos performances, mais également un gain d'expérience à investir dans de nouvelles compétences passives. Ces compétences sont automatiquement activées, et permettent également de débloquer de nouveaux Perks, utilisable sur les autres classes du jeu.

Pour faire simple, si vous débloquez les meilleurs compétences d'une classe, ces compétences deviennent disponibles pour vos autres classes sous forme de Perks. Voilà un bon moyen d'encourager les gens à monter plusieurs classes !

Par ailleurs, vous remportez également les fameux tokens à la fin d'une partie, monnaie du jeu, qui m'avaient servis, par exemple, à débloquer la classe de Doombringer. Les tokens n'ont pas l'air d'avoir d'autre utilité pour l'instant, mais à 15 000 tokens la classe, et 100 tokens par partie, j'en ai pour un moment avant de débloquer les neuf classes restantes.

Les Classes

Le jeu comporte donc douze classes qui semblent bien diverses et variées. Pas mal d'armes sont redondantes, mais chaque classe possède deux armes principales, donc il y a toujours une combinaison unique par classe. Vous avez des classes de mêlée, des furtifs, des heavy, des supports, des rapides pour capturer et intercepter le drapeau. On se prend facilement au jeu, même si je regrette de n'avoir pu tester que quatre classes sur les douze.

Modes de Jeu

Pour l'instant, deux modes de jeu sont disponibles :
• Capturer le drapeau, qui consiste à capturer le drapeau dans la base adverse et le ramener dans la sienne.
• Chasse au lapin où un pauvre joueur incarne ce joli animal doux et savoureux et tente de survivre le plus longtemps possible, poursuivit par tous les autres joueurs désireux d'en faire un civet. Ce dernier mode n'est pas extrêmement passionnant.

On regrettera l'absence d'un mode Assaut/Défense, ou même du Team Deathmatch qui ont fait le succès de nombreux autres FPS.

Tribes : Ascend

Les options payantes

Alors voilà, de base, vous êtes un "Free User". Cela signifie que vous n'avez accès qu'à deux modes de jeu, et seulement deux cartes. Si vous achetez de l'or, ou précommandez le jeu (ce qui revient en fait à acheter 30$ d'or, recevoir en cadeau l'accès beta et 30 jours de booster), vous passez au statut ''VIP User".

Les VIP User ont accès à d'autres files d'attentes où tournent pour le moment quatre cartes de jeu différentes (le double des Free Users). Les VIP sont également supposés avoir accès à plus de modes de jeu, mais seul le lapin et le CTF sont disponibles (pareil que le Free User). Le statut de VIP est permanent à partir du moment où vous avez effectué le moindre achat. Être VIP double également vos gains de token et d'expérience à la fin d'une partie.

L'or acheté pour de l'argent réel ne sert qu'à débloquer des classes du jeu et ce, à raison de 520 or par classe, soit 5,20$. À noter que les classes s'achètent forcément pour 520 or, et qu'ils ne vendent l'or que par paquet de 1000. Il existe une option qui n'est pas encore active, afin de transférer l'expérience d'une classe vers un pot commun, utilisable par toutes les autres classes. Je suppose donc que le reste de votre or servira à ça. En dehors de cette option, je n'ai rien vu de plus qui puisse utiliser l'or. Mais faisons confiance aux développeurs pour y remédier !

Dernièrement, vous pouvez acheter des Boosters qui durent 10, 30 ou 90 jours. Le booster double pendant une certaine période de temps vos gains d'expérience et de tokens à la fin d'une partie. Le booster se cumule avec le bonus VIP (qui lui est permanent), ce qui triple vos gains d'expérience et de tokens en comparaison à un utilisateur gratuit. Les boosters étant payants, l'achat d'un booster vous octroie donc automatiquement le Statut de VIP qui lui est permanent, et perdurera après la fin du booster.

En conclusion TL;DR

Tribes: Ascend est un jeu qui saura conquérir son public. Les graphismes sont magnifiques, le gameplay est nerveux, l'action est au rendez-vous. On notera que pour l'instant le jeu ne possédant que deux cartes de jeu, il manque un peu de contenu. De même, avec seulement deux modes de jeu (Capture de drapeau, et chasse au lapin), on a vite fait le tour de l'ensemble.

Plusieurs mécaniques de RPG vous tiendront en haleine pour vous offrir une progression persistante entre les batailles, mais en vérité il s'agit purement de grind pour débloquer les bonus passifa de votre classe, ou débloquer les autres classes. Il n'y a au final presque aucune personnalisation de la classe. On est assez loin d'autres FPS du genre qui vous proposent de choisir vos armes, armures et armes secondaires.

À surveiller de près durant les prochains mois !
Xelnoxys

Tous les articles

suivante »