RSSRSS

The Secret World : The Secret World, Review en cours #1

Fiche
Forum
Fansite
The Secret World

The Secret World, Review en cours #1

«Stop ou encore ?»

The Secret World, Review en cours


The Secret World sort finalement. Après des années de développement, des ARGs (lien) qui ont tenu en haleine la communauté, quatre jours de pré-ouverture, c'est le grand jour qui arrive enfin. Les secrets vont être révélés !

Cette revue, en plusieurs parties et à plusieurs mains, n'a pas pour but de vous donner les réponses aux nombreuses énigmes de TSW mais plus, de vous présenter le jeu, que vous ayez un peu suivi ou pas son développement.


I - La création de votre personnage

Très classiquement tout commence par la création de votre personnage. Choix de la faction (Illuminati, Templier ou Dragon), le sexe, les traits du visage et les vêtements. Les vêtements ? Oui, oui. Vous choisirez votre apparence au départ puis cela évoluera en fonction des récompenses, de ce que vous achèterez en monnaie locale voire en "vrai", à la boutique Funcom. Une fois que vous êtes paré, il vous reste à vous nommer. Petite particularité sympathique, vous définissez votre "surnom" qui est l'identité sous laquelle vous serez connu dans le vaste Monde. Un élément qui peut donner de bonnes choses pour les adeptes du roleplay.

Une fois votre personnage créé, vous attaquez une série de cinématiques. Celles-ci vous permettront de rentrer dans le monde de The Secret World par l'ambiance visuelle et surtout sonore. D'ailleurs pour ceux qui sont habitués à jouer sans le son, il va falloir envisager de modifier vos façons de faire à ce niveau-là. Ce serait perdre beaucoup.

II - Le tutoriel

Le tutoriel n'est pas obligatoire, tout comme les cinématiques. Un petit coup de Esc et cela en est fini pour les cinématiques. Chaque faction a sa propre introduction cependant. À vous de voir si vous souhaitez faire l'impasse ou pas. Ayant choisi la faction "Dragon" (suis sure que personne ne l'aurait deviné), celle-ci vous rappelle très vite que The Secret World est un jeu au contenu résolument adulte. D'ailleurs mon personnage n'a manifestement aucun problème pour embrasser une femme et plus. C'est une fois cette introduction passée que vous pourrez éviter l'étape du tunnel de Tokyo si vous le souhaitez.

Deux choses dans ce tutoriel, si on vous demande de suivre des papillons et qu'ils volètent devant vous. Ne vous posez pas de question, suivez-les. Si vous n'aimez pas les explications longues sur la philosophie de votre faction, préparez-vous un café.

III - La roue des pouvoirs

Toujours dans votre tutoriel, vous allez choisir votre orientation par votre armement. Pas de panique quelque part si cela ne vous convient pas par la suite. Il suffira de mettre vos points de compétence ailles et de changer d'arme. C'est un des gros points positifs de The Secret World, vous ne vous sentez pas coincé dans un archétype. Par contre il est difficile de comprendre ce que pourra donner votre personnage à plus haut niveau car la description des sorts, bien que très complète, n'est pas forcément parlante quand on commence un jeu et il est difficile de se projeter au niveau maximal de votre branche de compétence. Cela peut sembler surprenant comme remarque alors que c'est ce que l'on fait dans les autres MMO en regardant un arbre de talents. La présentation et l'impossibilité de tout avoir sur un même écran y sont pour beaucoup.

En même temps on se dit assez rapidement, pas grave. Si cela ne me convient pas je changerai et barca. Par contre pas de respé au programme. Si vous avez dépensé 143 points quelque part, il faudra les refaire si vous changez de voie. Cela va cependant assez vite. En une après-midi et sans forcer, je fais aisément 30 points pour les sorts et une dizaine dans les compétences. Et quand je dis sans forcer c'est parce que je suis du genre à éviter les mobs car tuer m'ennuie au bout d'un moment ce qui fait forcément moins d'expérience. Avant d'avoir les 580 compétences, y a un peu de marge par contre.

Grâce au tutoriel, j'ai acquis les bases de The Secret World. La roue n'est pas encore mon amie mais cela viendra. Bon, y a plus qu'à se lancer.

IV - Kingsmouth

Première "zone" Kingsmouth est une ville où une brume a mis un bordel sans nom et presque tout ce qui était humain est maintenant en mode zombie. L'ambiance est là, clairement et vous allez vite prendre l'habitude de guetter les changements de musique, signe que vous aurez une horde malveillante aux fesses. Le côté adulte ne se dément pas, y a des trucs à faire dans tous les sens et ... Gniiii suis limitée en nombre de missions !!!! Oui dans The Secret World on dit missions et pas quêtes mais c'est kif kif. Il va donc falloir faire une chose après l'autre.
À côté de la technique "je prends toutes les quêtes, je fais un carnage et je change de coin", là la philosophie est très différente. C'est toutefois un peu limitant et c'est un peu dommage. D'autant que l'on a pu commencer une mission, devoir l'interrompre car les créatures sont trop fortes et se sentir à l'étroit. Dans un monde qui se veut très ouvert, c'est surprenant. Les quêtes peuvent se mettre en pause, reste que ce n'est pas le plus intuitif. D'ailleurs une mission ne peut s'abandonner. Par contre on peut en remplacer une par une autre ce qui, in fine, revient exactement au même.

Il vous faudra choisir judicieusement vos missions pour éviter de mourir en chaîne et vous sentir limité. Les missions sont "taggées" quand vous les prenez. Les Normales sont plus simples que les Exigeantes ou Très Difficiles. Vous l'auriez deviné tout seul...
Vous avez résolu le problème du niveau de la mission, reste celui des énigmes. Car c'est là que réside tout l'intérêt de The Secret World. Il va falloir réfléchir et ce ne sont pas des blagues. Certaines énigmes sont assez simples, d'autres demandent de s'y arrêter plus longtemps et même d'aller sur le net pour trouver la réponse. Les équipes de Funcom ont d'ailleurs prévu le coup avec un navigateur web intégré au jeu. B on vous dit, B !!! Sinon l'option bi-écran s'avère des plus pratiques.

Quelque part Kingsmouth est encore un peu du tutoriel, même si les réflexes viennent assez vite. Vous voilà donc avec vos missions, vos pouvoirs qui s'améliorent petit à petit et l'ambiance qui fait que le temps passe très vite.

Bilan de cette première "journée" dans The Secret World

Le côté "adulte" surprend au premier abord. Cela colle toutefois très bien à l'univers, ce n'est pas gratuit et sans verser dans le graveleux. Les missions s'enchaînent, pas toujours très tranquillement et le mode non instancié au niveau des quêtes nous rappelle que c'est un MMO. Le revers de la médaille c'est que les joueurs se gênent très régulièrement entre eux vu qu'ils se bloquent les mécanismes de quêtes les uns les autres. Faut se parler pour ne pas se gêner, truc de fou ça ... Le corollaire étant que les joueurs habitués à faire les choses dans leur coin crient au bug toutes les vingt secondes sans se rendre compte que ce sont leurs actions qui les empêchent de jouer... Y a forcément des exceptions dit autrement de vrais soucis mais pour la plupart, les joueurs se gâchent le plaisir tout seuls.

L'artisanat est abordé très rapidement au travers de deux missions ce qui est court pour le coup et demandera de s'y repencher plus tard calmement. De même pour le PvP auquel je n'ai pas touché pour cette première journée.

Verdict : Je relancerai le jeu très rapidement pour une autre quête. Y a un pirate zombie qui me doit une revanche !
Arkehyna

Les articles The Secret World

suivante »