RSSRSS

The Elder Scrolls Online : Preview: The Elder Scrolls Online (Partie 2)

Fiche
Fansite
The Elder Scrolls Online

Preview: The Elder Scrolls Online (Partie 2)

«Premières impressions»

Preview: The Elder Scrolls Online (Partie 2)


Vous venez de lire la première partie et là, vous vous dites : "Tyff, t'es un gars sympa, t'écris pas mal, mais tu nous as promis de partager ton expérience du jeu". C'est vrai, à ceci près que je n'écris pas "pas mal", j'écris bien, s'tout.

Pour la petite histoire, nous avons donc pu essayer des personnages liés au pacte d'Ebonheart, dont la zone de départ est la petite île de Bleakrock, dans la province de Skyrim. S'ensuit une retraite stratégique devant les soldats du Daggerfall Covenant, poussant les réfugiés donc vous faites partie à arriver à Bal Foyen, dans la province de Morrowind.
 
 

Les Graphismes & le son

Histoire de situer, j'ai dû toucher à peu près tout ce qui est sorti en MMO ces dernières années, et j'ai toujours clamé que les jeux en ligne ont 5 ans de retard graphiquement avec ce qui se fait en jeu solo, et encore, dans mes bons jours. Bon, ben ce que j'ai vu est mieux que tout ce que vous avez pu voir dans un MMO. Peut être pas au niveau d'un pur jeu solo (parce que votre machine va devoir afficher jusqu'à 200 personnes simultanément en PvP, mais j'y reviendrai), mais pour un MMO, c'est une bonne grosse claque visuelle.

The Elder Scrolls Online a un style graphique clairement classique, dans la lignée de Skyrim, avec un monde riche de couleurs. Je suis allé faire un tour à Morrowind... et j'ai eu l'impression de revisiter un monde que j'avais laissé il y a 10 ans, que j'idéalise surement, mais en mieux. C'est une explosion de couleurs, mais de couleurs puissantes et vibrantes, sans donner dans le flashy. Morrowind et ses champignons géants, Morrowind et ses plantes aux couleurs rouge sombres..

Niveau combats, les limites des AOE sont bien matérialisées (zone circulaire, ou conique dans le cas d'un mob qui cleave) mais ce qui est superbe, c'est le rendu à l'intérieur. Pour des flammes, des runes se dessinent dans la zone avant de s'enflammer. Pour une AOE de mort, ce sont des bras de squelettes qui sortent du sol pour vous agripper.

La bande son n'est pas en reste, donnant un ressenti à la fois calme et profond, auquel viennent s'ajouter les cris de la faune environnante, des corbeaux qui partent en coassant dans vos pieds, ce qui contribue efficacement à l'immersion dans le jeu.
 
 

Prise en main, intuitivité

Le combat vous sera familier si vous êtes habitué aux Elder Scrolls. On tape avec le clic gauche, on pare avec le clic droit, et on maintient le bouton gauche enfoncé pour activer une "attaque puissante". À cela viennent s'ajouter les 6 touches de capacités (2 liés à votre arme, 3 capacités, 1 ultimate) et celle pour activer la potion de soins ou la nourriture.

Lorsque vous faites un clic droit sur l'un de ces raccourcis, la liste de ce que vous pouvez y affecter apparait donnant un accès simple à ce que vous souhaitez utiliser.

Pour le reste, c'est très vite pris en main. En 5 minutes vous aurez compris le principe, les deux seules choses un peu étonnantes étant que vous n'avancez pas tout seul quand les deux boutons de souris sont enfoncés, et que c'est franchement dur de perdre l'habitude d'appuyer deux fois sur une touche de déplacement pour esquiver (mais ça c'est plus de ma faute).
 

Interface
L'interface est minimaliste et sait se faire oublier, afin de maximiser la place laissée au jeu. Les quêtes actives en haut à droite, la mini carte en bas à droite et en bas de l'écran se trouvent les 7 raccourcis de capacités. Au de ces capacités, les barres de Magicka, Vie et Endurance apparaissent si nécessaire. On utilise la tabulation pour cibler (ce qui vous fera sans doute préférer la vue 3ème personne à la vue 1ère personne) et on loote avec la touche "E" que l'on prend vite l'habitude de martyriser deux fois pour tout prendre sans plus perdre de temps.

Les NPC pouvant avoir une interaction avec vous (donner ou rendre une quête, accomplir une action spéciale) sont entourés d'un halo jaune, et les NPC agressifs que vous ciblez en ont un rouge.
La liste des quêtes actives s'affiche dans un coin de l'écran, et des marqueurs vous guident dans la mini carte. Cette dernière apparait dans un cercle centré sur votre position, avec en bordure un espace pour pointer la direction des marqueurs et point intéressants situés hors de la carte.

la touche "ctrl" vous permet d'accéder au menu des autres parties de l'interface que je vais détailler maintenant (et qui possèdent aussi une touche raccourci, rassurez vous).
 
 

Inventaire

L'inventaire ne se compose pas comme d'habitude de "sacs" mais contient basiquement 50 emplacements. Ces emplacements devraient être extensibles même si je n'ai pas réussi à savoir par quel biais (achat de contenants, ou simplement en augmentant sa stat d'endurance, mystère...). Il apparait sous forme de liste dans des onglets similaires à ceux de Skyrim (Tout, armes, armures, etc...). Pour ceux qui ont joué à The Secret World, ce n'est pas le même système d'inventaire globalisé. Il s'agit bien d'une liste.
 
 

Fiche de personnage

La fiche de personnage se compose de deux arcs de cercles de part et d'autre de votre avatar. Ces arcs contiennent les différents slots d'équipement : Casque, armure, gants, jambières, bottes, armes pour chaque main, anneaux et divers bijoux. En cliquant droit sur l'un de ces slots, vous verrez tous les objets équipables de votre inventaire s'afficher, vous n'aurez alors plus qu'à passer votre souris dessus pour comparer leurs statistiques avec l'objet équipé et faire votre choix.

Une zone est dédiée à vos caractéristiques, avec vos statistiques en Magie, Vie, Endurance, Armure et Puissance. Cette dernière contient vos stats de pénétration et vos chances de toucher critique, les autres étant assez limpides pour se passer d'explication.
 
 

Progression

Avant d'aborder l'interface de vos compétences et attributs, laissez moi d'abord éclaircir quelques points :
  • Quelle que soit votre classe, vous pourrez utiliser n'importe quelle armure ou arme. Vos sorts passent de préférence au travers des objets que vous équipez, vous aurez donc besoin d'équiper un bâton pour lancer des boules de feu, au lieu de le faire "à la main".
  • Lors des combats, votre style se traduit en gain de "finesse", qui vous accorde des bonus d'expérience en fonction de votre niveau de bourrinisme bestial. Petit bonus cependant, d'après ce que j'ai pu constater, il vaut mieux se concentrer sur les quêtes et l'exploration que sur les mobs par paquets de 12 pour progresser en niveau. D'un autre côté, vous devrez quand même vous exercer pour progresser dans le maniement de vos armes.
  • Il vous faudra vraiment du temps pour débloquer tous les bonus liés à chaque style de combat. Ne rêvez même pas avoir tout au niveau 10. 50 niveaux ne seront pas de trop dans cette optique.

Ceci étant dit, abordons ce gros morceau. Vous aurez donc 4 onglets dans votre progression :
Attributs

Cet onglet regroupe votre Santé, Magicka et Endurance. À chaque niveau vous gagnerez un point que vous pourrez dépenser dans l'un de ces 3 domaines, vous apportant des bonus (par exemple 2 points en santé donnent +30 en points de vie). De plus, des améliorations passives sont débloquées tous les 2, 5, 10, 15, 20 et 25 points dans une branche.

Capacités
Ce sont les capacités actives de votre barre de raccourci que vous utilisez en combat. Chaque capacité à sa propre "barre d'expérience" et s'en servir la fait progresser. Pour chaque capacité, vous pourrez débloquer jusqu'à 8 rangs d'amélioration, avec un choix de branche à accomplir au 5ème rang. Les capacités dites "ultimes" font aussi partie de ce système.

Armes
Il s'agit de la liste des combinaisons d'armes que connait votre personnage : Deux mains, une main et bouclier, combat à deux armes, arcs, bâtons magiques, etc...
Là encore, on progresse dans la maniement d'une arme en s'en servant, afin de débloquer jusqu'à 8 rangs d'améliorations passives.
Par exemple, atteindre le rang 1 dans le combat à deux armes vous conférera +20% de dommages lors des attaques dans le dos.

Armures

Tout comme les armes, votre compétence d'armure évoluera en fonction de ce que vous portez comme équipement. Bien que non disponible lors de l'essai, je pense que ce panneau sera très similaire à celui des armes.
 

Un dernier mot sur le changement de rôle. Tant que vous n'êtes pas en combat, vous aurez la possibilité de changer de rôle. Cela couvre certes vos armes et capacités équipées, mais sans doute aussi la façon de "dépenser" les points acquis à chaque niveau. Du moins il y a un bouton pour les remettre à zéro, donc rien de dépensé n'est définitif.

Pour aller plus loin :
Tyffyn

Les articles The Elder Scrolls Online

suivante »