RSSRSS

InnoGames : GC 2012 : La bataille de Kartuga

InnoGames

GC 2012 : La bataille de Kartuga

«Do What You Want, Cause A Pirate Is Free»

La bataille de Kartuga


En ce premier jour de GamesCom, nous sommes partis à la rencontre du dernier né de la famille InnoGames, j’ai nommé La Bataille de Kartuga. Hissez le pavillon noir et préparez-vous à l’abordage, les pirates arrivent sur votre navigateur !

La Bataille de Kartuga prend place dans un univers naval peuplé de pirates de tous poils dans une sorte de Tortuga local. Le jeu est développé avec la technologie Unity 3D, permettant de l’intégrer facilement dans votre navigateur internet préféré. Les graphismes sont basiques mais restent agréables à l’œil, avec un petit cartoon « commun » mais pas déplaisant, rappelant sans peine le design de Sid Meier’s Pirates ! (le remake, pas l’original).


Dans ce jeu, vous incarnerez un bateau, oui, vous avez bien lu. Au choix vous pourrez être le terrifiant Destroyer, l’imposant Protector ou l’astucieux Engineer, chacun possédant ses propres forces/faiblesses et son panel de techniques. J’ai pu en tester deux, l’Engineer possède peu de points de santé mais peut pourrir facilement la vie de ses adversaires en combinant son ralentisseur de zone et son canon portatif pendant qu’il se soigne lui et ses alliés avec ses drones volants. Concernant le Destroyer, ses armes sont terriblement destructrices et peuvent traverser de part en part plusieurs vaisseaux de suite mais n’importe qui peut l'en empêcher car il est lent, terriblement lent. Mais n’oublions pas que le jeu n’est pas terminé et que des équilibrages peuvent encore être faits !


Concernant le jeu en lui même, il est autant PvE que PvP. En PvE vous accomplirez des quêtes vos demandant d’affronter toutes sortes de marins d’eau douce pour votre ville d’attache.
Le PvP a deux types de « missions » mais nous n’avons pu en essayer qu’un, le mode « Domination » où il faut capturer et garder le plus longtemps possibles 3 points sur la carte. Jusque là, rien de bien folichon mais en plus de cela se rajoute des tours équipées de canon à capturer situées sur quelques points stratégiques. Pour se faire, rien de plus simple, il suffit simplement de la détruire et d’attendre quelques secondes pour qu’elle se reforme à vos couleurs. Conquérir les points avec ces obstacles en plus peut s’avérer relativement ardu, surtout face à une équipe ayant déjà joué ensemble. Mais, mine de rien, sur trois parties, nous avons réussi à en gagner une !


Les parties se terminent très rapidement, il suffit de 1500 points dans un camp pour que la victoire soit acquise (à une dizaine de points par seconde quand on a tous les points sur la carte, cela va très très vite). Il s’agit là d’une volonté d’InnoGames de faire un jeu où l’on peut jouer même si l’on a que 10 minutes devant soi. Ce n’est pas dérangeant en soi, étant donné que le matchmaking fonctionne correctement. On ne devrait pas attendre des heures avant d’avoir un nouveau match.

En dehors de cela, il s’agit là malgré tout d’un RPG, il y a donc des niveaux que l’on gagne avec de l’XP en accomplissant des objectifs pendant le PvP, tuant des ennemis ou remplissant des quêtes données par la ville. Ces niveaux débloquent de nouveaux bateaux et compétences pour les classes qui vous permettront d’accéder à de nouvelles régions du monde avec de nouveaux environnements.

Pour finir, La Bataille de Kartuga a énormément de potentiel et promet d’être particulièrement prenante concernant l’aspect PvP. Les joueurs de Sid Meier’s Pirates retrouveront les batailles navales qu’ils adulaient tant et les autres découvriront un jeu rafraichissant qui saura faire mouche s’ils y font un crochet ! Non, je n’ai pas honte.

Nous remercions Salima, Pierre-Louis et toute l’équipe d’InnoGames qui ont su nous guider dans les eaux dangereuses de Kartuga !

Le lien qui va bien vers le jeu.

BaKa NyKo

Tous les articles

suivante »